Lorsque l’être cher s’en va, qu’une relation construite avec effort espérance et amour se termine, il est tout à fait normal que nos pensées et émotions vivent un véritable séisme psychologique et que nous perdions nos repères. 

Car lorsqu’une personne aimée nous quitte, ce n’est en effet pas uniquement une personne qui part, mais aussi tous les moments passés avec elle, tous les projets construits à deux, les amis en communs, la vie sexuelle, les aides dans la vie de tous les jours, le soutien moral, l’amour, etc. 

 

Face à l’ampleur de la perte et au choc psychologique provoqué, des pensées négatives peuvent surgir et donner l’illusion à la personne quittée qu’elle a perdu plus qu’une personne, mais aussi les conditions de son bonheur. Ces idées négatives ne sont pas forcément synonymes de dépression, car la dépression est une maladie dont les critères de diagnostic et distinction sont très précis, mais ils peuvent malgré tout générer une grande souffrance et potentiellement générer des risques de dépression à moyen terme. 

Un des dangers de ces idées négatives et qu’elles peuvent éloigner la personne d’un remède pourtant très efficace afin de surmonter une séparation amoureuse : le fait de rester sociable. 

Rester sociable est un des remèdes pour atténuer les risques de dépression comme pour la surmonter, car ceci part dans le sens opposé de la souffrance et des idées noires provoquées par une rupture amoureuse. 

Voici donc 5 conseils pour rester sociable après une rupture amoureuse : 

Ne dîtes jamais « non »

Si vous avez une amie qui sort tout le temps et à qui vous aviez parfois de bonnes raisons de dire « non » quand elle vous invitait à sortir par le passé, maintenant il est temps de dire « oui ». Faites l’effort d’accepter des sorties que vous refusiez peut être quand vous alliez bien, le simple fait de vous aérer, d’avoir à effectuer des tâches et des activités occupera votre cerveau autrement que par le fait de penser à votre ancienne relation. Une sortie ne vous fera pas du bien uniquement si vous souriez ou rigolez, mais commencera à vous faire du bien à partir du simple moment où votre cerveau pourra se reposer et diversifier ses stimulus. 

Profitez de vos moments forts

Lorsque vous vivez une période de mieux, un moment fort où vous ne pensez plus autant à votre relation passée, il est important que vous profitiez de ces moments pour gagner un précieux terrain face à la souffrance de la rupture. Profitez de ces opportunités pour faire ce que vous auriez du mal à faire en période de moins bien : sortir, proposer à des amis un restaurant, contacter d’anciennes connaissances, bref : entretenir vos relations sociales.

Ces relations sociales, en plus de vous enrichir intérieurement et vous redonner goût à l’amour et l’amitié, seront de précieux atouts si vous revivez des moments difficiles. 

Prenez de l’aide en cas de « moins bien »

Si vous n’allez pas fort et que les souvenirs de votre ancienne relation se font pesants, si vous n’arrivez plus à sortir et que vous avez des difficultés pour communiquer avec votre proche, alors la consultation d’un psychologue sera très utile pour vous afin de trouver un espace pour contenir votre souffrance et l’exprimer, et afin de ne pas progressivement entrer en dépression.
Votre psychologue saura vous aider à comprendre ce qui n’a pas marché dans votre relation, vous aidera à identifier ce qui dans votre vie de tous les jours entretient votre souffrance, et vous aidera organiser votre vie afin de mieux gérer la rupture.

Tous les liens sociaux sont utiles !

Comme il n’est nécessaire qu’une sortie vous rende heureux pour être utile, il n’est pas indispensable d’avoir des liens sociaux uniquement forts et intenses. Le lien social n’a donc pas pour but unique de générer des amitiés profondes, ni pour but unique de vous faire oublier votre ex, mais pour but de vous apporter une chaleur humaine, des interactions sociales, des sourires et des reconnaissances qui briseront votre sentiment de solitude et vous redonnera goût à l’autre.

Restez ouvert à l’amour !

Il est important de garder du temps pour soi et ne pas se précipiter vers une nouvelle relation amoureuse, surtout si la précédente a duré longtemps. Ce temps vous permettra de faire le point sur ce qui a fonctionné et moins bien fonctionné, et vous permettra de vous recentrer sur vous pour mieux appréhender une nouvelle relation. 

Seulement si vous sentez avoir eu du temps pour prendre du recul, ne culpabilisez pas à l’idée de retrouver l’amour, ne pensez pas que vous achevez les dernières chances de survie de votre ancien couple. Surmonter une séparation, c’est apprendre à se centrer sur soi-même, sur son propre bonheur et ses propres projets, vous devez donc penser à vous, et pas à votre couple passé. 

 

Voici pour nos conseils pour rester sociable après une séparation, vous pourrez trouver ici tous nos autres conseils pour surmonter la séparation.